10 faits sur l’activité cérébrale prouvant que nous sommes des êtres exceptionnels

Il paraît que nous n’utilisons que 10% de nos capacités cérébrales.

Même si ce fait n’est pas avéré, la complexité du cerveau humain tend à prouver la véracité de cette information. Nous sommes capables de réfléchir, de penser, de nous souvenir et même d’analyser et de créer. Voici 10 informations pour comprendre les principes les plus impressionnants de notre cerveau. 

Pour notre cerveau, il n'y a aucune différence entre réalité et imagination

Notre cerveau éprouve une réaction à nos pensées, émotions et rêves. C'est pourquoi les gens qui regardent le monde à travers des lunettes de couleur rose se sentent plus heureux et c'est pourquoi notre corps trouvera les effets d’un placebo identiques à ceux d’un médicament. 

L'exercice cérébral ne fatigue pas le cerveau

Le sentiment de fatigue cérébrale résulte de nos émotions. La composition du sang qui traverse le cerveau pendant son travail cérébral actif reste inchangée. Alors que le sang d’une personne ayant travaillé toute la journée change considérablement.

Le cerveau travaille automatiquement

Plus de la moitié des pensées d'aujourd'hui sont des pensées d'hier. C'est pourquoi il est si difficile pour les pessimistes de changer leur perception du monde. Ils doivent littéralement « nettoyer » leur cerveau et le faire réagir aux choses positives plus souvent.

Nous voyons ce que nous pensons

Toute pensée se transforme en expériences de vie. Par exemple, si vous rêvez d'un voyage à Paris, vous verrez des signes de cette ville partout. Pour changer le monde autour de vous, il vous suffira de modifier vos pensées.

Notre cerveau a autant besoin d'excercices que nos muscles

Le cerveau n'est pas différent des muscles : il a aussi besoin d’entraînement. L'apprentissage, les entraînements à l’extérieur, une alimentation saine, un sommeil apaisé, les déplacements vers de nouveaux endroits, de nouvelles activités, les notes, de la danse ou du sport et même jouer à Tetris sont des activités utiles pour votre cerveau.

Le cerveau ne se repose jamais

Même lorsque nous dormons, notre cerveau continue de travailler dur. Très dur ! A tel point que son activité pendant le sommeil est plus élevée que durant la journée.

Faire une pause de temps en temps est vital

Cela évite de sombrer dans la déprime, le stress ou autres maladies négatives. Le système immunitaire prend donc le temps de se refaire une santé et avec le repos actif (relaxation, méditation…), le cerveau se repose intelligemment. 

Oublier est une bonne chose car nous conservons toute la flexibilité de notre système nerveux

Notre cerveau possède une banque de souvenirs. Ainsi, pour enregistrer de nouveaux souvenirs, notre cerveau doit se débarrasser des anciens. La seule action que nous puissions faire pour interférer dans la sélection, est d’utiliser le plus souvent possible les informations que nous souhaitons conserver. 

Le cerveau est insensible à la douleur

Notre cerveau manque de récepteurs importants pour lui permettre de ressentir la douleur. En revanche, il réagit à la douleur. Les nombreux vaisseaux sanguins, les nerfs et des tissus entourant le cerveau, sont eux sensibles à la douleur.

Nous pouvons changer notre cerveau

Tout type d'activité permet à notre cerveau de générer de nouvelles connexions neuronales. Pour faire simple, nous nous mettons nous-même nos propres barrières. Si nous arrivons à nous persuader que nous ne pouvons pas faire quelque chose, cette idée sera totalement intégrée au fil du temps et constituera un obstacle réel. En utilisant l’expression « je vais réussir », votre cerveau sera conditionné de façon optimiste et vous atteindrez probablement votre objectif. 

Nous sommes capables de tout faire si nous le souhaitons. Nous sommes nous-même notre propre barrière pour franchir les obstacles de la vie. Une attitude optimiste permet à chacun de mieux accepter sa condition et de trouver toutes les solutions pour aller de l’avant.

COMMENTAIRES