10 troubles mentaux mystérieux que notre cerveau est capable de contracter

1 personne sur 4 souffre d’un problème mental.

Les maladies sont nombreuses, les plus connues étant l’agoraphobie (peur de la foule), l’anorexie (alimentation), l'anxiété, la boulimie, la bipolarité…

Mais il existe d’autres troubles mentaux beaucoup moins connus et pourtant bien réels. Ceux-ci sont pour le moins incroyables.

Voici 10 maladies mentales que peuvent développer le cerveau humain. Preuve que cet organe reste encore un mystère à part entière pour la science. 

1. Le syndrome de Quasimodo

(C) PROSOPOPEYA PRODUCCIONES  

Le syndrome de Quasimodo, plus connu sous le nom de trouble dysmorphique du corps, conduit toute personne en souffrant à passer son temps devant le miroir et de développer une obsession quant à un défaut physique présumé. Celui-ci est, la plupart du temps, imaginaire ou largement exagéré. Ces personnes fuient les appareils photos et prennent soin de leur apparence. Leur complexe est tellement grand qu’ils contractent un réel blocage dans leur vie personnelle et amoureuse. Ils se dévalorisent sans cesse et ne trouvent pas leur place dans la société car, pour eux, ils ne sont représentés et vus par les autres qu’à travers leur propre défaut. Vous vous reconnaissez ?

Le court métrage « Contracuerpo », met en lumière ce syndrome handicapant.

2. L’érotomanie

(C) Castelao Producciones S.A.  

Ce trouble mental rend la personne atteinte, sûre qu’une tierce personne est éperdument amoureux(se) d’elle. En règle générale, il s’agit d’une personne inaccessible : une star, une personne d’un rang social supérieur, etc.
Les patients sont certains que par divers signes (qu’eux seuls voient et comprennent), leurs amoureux transis leur prouvent leur amour. Cela peut aller d’un simple signe de main, à la télépathie ou messages codés décelés dans les médias. Cette maladie est très complexe, voire impossible à guérir, car toute tentative de prise de conscience sera vouée à l’échec. Pire, vos rapports avec cette personne pourraient être gravement altérés, cette dernière pensant que vous êtes jaloux(se) de sa relation avec son « amour ».

Ce syndrome est révélé dans le film « Mal de Pierre » dans lequel joue Marion Cotillard. 

3. Les délires d’illusion des sosies de Capgras

(C) Alcove Entertainment  

Appelé aussi « illusion des sosies », cette maladie relève d’un trouble psychiatrique dans lequel une personne est certaine qu’une personne de son entourage a été remplacée par un sosie. Ils vivent très mal la proximité avec ces « doubles » et cela peut parfois les conduire à la violence. En règle générale, les personnes déclarant ce type de syndrome, souffrent déjà de schizophrénie.

L’adaptation du roman de F. M. Dostoevsky « Le double », met l’accent sur ce trouble.

4. Le syndrome de Fregoli

(C) Paramount Animation  

Cette maladie psychiatrique est totalement délirante. Elle conduit la personne affectée à croire que quelqu’un la persécute. Pour y parvenir, il semblerait qu’elle soit capable de revêtir diverses apparences. Généralement, les personnes atteintes sont déjà diagnostiquées paranoïaques.

Ce sujet est partiellement révélé dans le film animé « Anomalisa ».

5. Le syndrome d'Adèle

(C) Les Artistes Associes  

Le syndrome d'Adèle a récemment été reconnu comme maladie mentale par les médecins. Il s’agit d’une attirance à l’amour. Ce trouble est dangereux pour la personne qui en souffre, car il est souvent accompagné d’une grande désillusion. La chute est souvent très rude. Les symptômes sont généralement la dépression, la persécution, des espoirs délirants, le suicide, le renfermement et des actions imprudentes menées dans le but d’attirer l’attention.

« L’histoire d’Adèle H. » de Truffaud a mis en lumière cette maladie.

6. La cryptomnésie

(C) Canal+  

Cette maladie affecte la mémoire de façon conséquente. Les personnes atteintes ne savent plus distinguer la réalité du rêve. Elles ne sont plus maîtresses de leurs souvenirs, ne sachant jamais s’il s’agit de choses réellement vécues ou bien d’histoires lues ou entendues.

Dans l’exercice de certains métiers, ce syndrome peut conduire au plagiat poussé par le phénomène du « jamais vu ». De même si une personne souffrant de cryptomnésie voyage dans un même pays plusieurs fois, elle pourrait le redécouvrir à chaque fois.

Voici un court-métrage intéressant sur le sujet : « La science des rêves ». 

7. Le syndrome d'Alice au pays des merveilles

(C) Roth Films  

Aussi appelé le syndrome de Todd, donné par le médecin l’ayant découverte, cette maladie entraîne une perception de l’espace, des objets et de soi, totalement différente de la réalité. Les formes et les dimensions sont un mystère pour eux, tout comme les distances. De même, la vision de leur corps semble erronée. À noter que tous les sens de ces personnes sont en parfait état de fonctionnement. Seul le cerveau donne une distorsion toute particulière à l’image vue par les yeux. 

8. Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

(C) Appian Way  

Cette maladie peut être très handicapante, surtout dans les relations avec les autres. En effet, diverses pensées intrusives incontrôlables et persistantes les conduisent à pratiquer des espèces de « rites » ou actions répétées. Les personnes souffrant de TOC ont totalement conscience de l’aspect ridicule de leurs actes, mais ne peuvent absolument pas les maîtriser, sous peine d’entrer dans une anxiété démesurée

Le film « Aviator » présente un personnage souffrant de TOC, joué par Leonardo DiCaprio.

9. La paraphrénie

(C) commons.wikimedia  

Cette maladie mentale combine deux pathologies en une : le délire paranoïde et la schizophrénie. Les personnes en souffrant ont de faux souvenirs voire des hallucinations et un sentiment paranoïaque. La plupart du temps, ces personnes pensent être supérieures aux autres, au point de se croire immortels, directement en lien avec des divinités. Parfois même, ils soutiennent avoir écrit des grandes œuvres célèbres sous un pseudonyme. Ils sont donc plutôt arrogants et cultivent le mystère autour de leur vie. 

10. Le trouble de la personnalité multiple 

(C) Blinding Edge Pictures  

Cette pathologie est extrêmement impressionnante et, fort heureusement, très rare. La personne atteinte identifie plusieurs personnalités dans son corps. Ces « individus » peuvent être de sexe, d’âge ou de nationalité différents et peuvent même souffrir de maladies ou avoir un tempérament différents. D’après les psychologues, ce trouble prend naissance en enfance et se développe en grandissant. Afin de se préserver de divers traumatismes, l’enfant va « créer » d’autres personnages et imaginer que ce sont eux qui souffrent et non lui. L’un des cas recensés les plus connus n’est autre que celui du violeur américain Billy Milligan qui ne comptait pas moins de 24 personnes dans sa tête. Son histoire a été retranscrite par Daniel Keyes.

Le film « Split » aborde également le sujet avec son personnage principal. 

Crédit photo : Cross Creek Pictures

COMMENTAIRES