12 conseils pour vaincre votre peur de l’avion

Nous attendons tous les vacances avec impatience, mais c’est bien connu, le stress du départ est plutôt répandu.

 

L’angoisse de l’avion peut révéler une anxiété extrême à certaines personnes. Eh oui, certains d’entre nous supportent très mal, même si ceux-ci doivent les conduire jusqu’à l’endroit de leurs rêves. Prendre l’avion s’avère être un passage obligé pour bon nombre de destinations paradisiaques.

 

Alors voici les 12 conseils que nous vous donnons pour mieux gérer cette appréhension de l’avion.

Avant le vol

1.    Renseignez-vous

(C) depositphotos.com  

Il est normal d’avoir des doutes, un engin aussi gros qui vole, ça paraît incroyable. Et pourtant, ces oiseaux de métal en sont parfaitement capables, il suffit de vous informer pour oublier les quelques doutes que vous avez.

À l’aide de recherches rapides sur internet, vous découvrirez que :

·         Les avions ont été conçus pour voler tout comme les voitures ont été fabriquées pour rouler.

·         Les turbulences se produisent lorsque l’avion traverse un trou d’air, comme lorsqu’une voiture roule sur une route abîmée.

·         Les opérateurs de vols organisent minutieusement les itinéraires de façon à ne jamais provoquer de collisions entre deux avions. 

2. Les chiffres

(C) depositphotos.com  

Statistiquement, votre chance de mourir à bord d’un avion n’est que d’une sur 30 millions. Et pour vous rassurer encore plus, en comparaison, on sait que :

·         Il est plus facile de mourir d’intoxication alimentaire que d’un crash d’avion.

·         L’avion est 6 000 fois plus sûr qu’une voiture, la voiture étant considérée comme le véhicule le plus dangereux.

·         Actuellement, 13 000 avions volent au-dessus de nos têtes, transportant chacun un passager effrayé, qui sera bientôt rassuré de retrouver la terre ferme. 

3. Préparez-vous mentalement

(C) depositphotos.com  

Notre corps peut réagir face à certaines particularités de l’avion en vol. Ce n’est pas pour autant qu’il faut paniquer si vous n’avez jamais pris l’avion. Voici quelques informations qui pourront vous rassurer :

·         Vous perdrez un peu de votre odorat, à cause de la pressurisation dans la cabine, mais il reviendra dès votre sortie de l’avion.

·         La vitesse de décollage est très élevée, ce qui va plaquer votre corps contre votre siège. En revanche, l’atterrissage vous secourra très légèrement, mais pas de panique, c’est normal.

·         Les ailes de l’avion bougent un peu en raison de son déplacement dans l’air, et s’adaptent au décollage et à l’atterrissage, tout ceci est normal et étudié.

·         Plus l’avion prend de l’altitude, plus on a l’impression qu’il stagne, mais ce n’est qu’un ressenti.

4. Apprenez-en plus sur l’organisation des aéroports

(C) depositphotos.com  

Le fonctionnement d’un aéroport est intéressant à découvrir lorsque l’on réalise le nombre de personnes qui y travaillent et qui y transitent chaque jour. Tout est organisé minutieusement dans l’aéroport, sur le tarmac, mais aussi dans les avions. Une visite préalable vous permettra de vous rassurer et de vous sentir en sécurité dans ce nouvel environnement.

De plus, il faut que vous sachiez que :

·         Des contrôles complets et des maintenances sont effectués obligatoirement tous les 5 ans sur tous les avions.

·         Une vérification pré-vol est faite avant chaque décollage et sur chaque avion.

·         Les avions sont soumis à des examens complets intermédiaires une fois tous les 3 mois. 

5. Prenez l’avion régulièrement

(C) depositphotos.com  

Les gens ayant peur de voler se sont rendu compte que cette angoisse disparaissait en prenant plus souvent l’avion. En effet, vous vous familiariserez avec ces nouvelles sensations, jusqu’à en avoir l’habitude, et même peut-être finir par les apprécier.

6. Testez la simulation de vol 

(C) depositphotos.com  

Cette technique peut paraître étonnante, et pourtant d’après des recherches, elle nous permettrait de nous adapter aux vols en avion. Une thérapie virtuelle pourrait peut-être vous permettre de passer ensuite à la réalité ? 

7. Évitez les mauvaises nouvelles

(C) depositphotos.com  

Avant votre vol, il est conseillé d’ignorer les mauvaises nouvelles pour éviter tout fantasme de votre subconscient. Les informations et autres détails ne vous aideront pas à relativiser, bien au contraire. Alors, concentrez-vous sur votre avion, en vous disant que si c’était celui d’avant, ce ne sera pas le vôtre.

Pendant le vol

8. Apprenez à respirer

(C) depositphotos.com  

Plus facile à dire qu’à faire, mais lorsque la panique vous submerge, il faut apprendre à la combattre par la respiration. Cette technique vous calmera l’esprit et le corps et vous permettra de vous sentir de nouveau serein. 

 

Voici un petit exercice de respiration que vous pouvez pratiquer :

·         Inspirez pendant 4 secondes.

·         Retenez votre souffle les 4 secondes suivantes.

·         Expirez 4 secondes.

·         Retenez de nouveau votre souffle pendant 4 secondes.

·         Répétez ces quatre étapes jusqu’à ce que la peur disparaisse.

Et n’oubliez pas de respirer avec le ventre.

9. Acceptez de perdre le contrôle

(C) depositphotos.com  

La peur de l’avion est souvent liée à un sentiment de perte de contrôle lors d’une situation critique. Mais rappelez-vous que votre vie est dans les mains de professionnels expérimentés et qualifiés, qui connaissent parfaitement les réactions à avoir, dans les circonstances les plus inattendues

10. Essayez de vous distraire

(C) depositphotos.com  

Vous distraire vous permettra de ne pas penser à des idées sordides pendant votre vol. Si vous manquez d’imagination, vous pouvez :

- Lire un livre.

- Jouer à un jeu avec votre voisin.

- Manger un morceau.

- Jouer avec votre téléphone (en mode avion bien sûr?!).

- Essayer de résoudre des problèmes mathématiques pour occuper votre esprit.

11. Utilisez votre imagination

(C) depositphotos.com  

Projetez-vous avant même d’arriver à votre destination, et pensez aux endroits que vous rêvez de visiter. Vous pouvez même organiser votre séjour et penser à vos activités. Utilisez votre imagination pour vous sentir au calme et en sécurité

12. Ne laissez pas la peur vous envahir

(C) depositphotos.com  

Avant de prendre votre vol, pensez à mettre un élastique fin autour de votre poignet. Lorsque vous n’arriverez pas à combattre la panique, même en respirant correctement, faites glisser l’élastique le long de votre poignet jusqu’à votre main. Cette douleur vous ramènera à la réalité et vous permettra de reprendre vos esprits. 

N’oubliez pas ces précieux conseils, et partagez-les avec ceux qui, comme vous, sont angoissés à l’idée de prendre l’avion. Ils vous permettront sûrement de passer des vacances bien plus agréables.

Nous vous souhaitons un très bon vol et de bonnes vacances?! 

Crédit photo : Royal Jordanian

COMMENTAIRES