14 endroits mystérieux sur la planète que les guides touristiques ne mentionnent jamais

La planète est immense, à tel point que certains recoins sont encore méconnus.

Les guides de voyages organisés ont pour habitude d’amener les touristes toujours dans les mêmes endroits. Rares sont ceux qui vous feront découvrir des spots moins touristiques. Pour cela, il vous faudra faire appel à des locaux ou tenter de vous y rendre par vos propres moyens.

Ceci étant, certains endroits sur la Terre sont totalement interdits aux touristes pour diverses raisons.

Voici 14 endroits mystérieux décryptés pour vous. Certains vous donneront envie de vous y rendre et d’autres un peu moins… 

1. Les Kofuns au Japon

(C) National Land Image Information (Color Aerial Photographs)  

Ces îles artificielles sont les anciens lieux de sépultures des membres de la famille japonaise impériale. Pour de rares occasions, ils sont ouverts pour les archéologues, mais seulement avec la permission de la Cour impériale.

2. L’île de la sentinelle du nord en Inde

Rien n’arrêtera les indigènes vivant sur l'île pour protéger leurs terres contre les étrangers. Ils n’hésitent pas à tirer des flèches et ont même tué l’équipage d’un petit bateau de pêche ayant dérivé après la tempête. Donc, pour la sécurité des touristes, les autorités indiennes interdisent à quiconque de s'approcher de l'endroit.

3. La zone 51 aux États-Unis

L'existence de cette zone top secrète n'a été officiellement confirmée par le gouvernement des États-Unis qu'en 2013. Selon les documents partiellement déclassés, la zone 51 est une base de la Force aérienne des États-Unis, où les avions de la prochaine génération sont développés et testés.

4. L’église de Sainte-Marie de Zion en Éthiopie

Cette chapelle a spécialement été construite pour abriter le trésor le plus sacré de l'église : l'Arche de l'Alliance. Le gardien de l'arche, le seul qui a accès à la relique, est interdit de quitter les locaux de l'église. Il ne peut pas non plus converser avec des étrangers.

6. L’île Kaho'olawe aux États-Unis

Tout au long de son histoire, cette île aride était un site de rituels religieux, une colonie pénitentiaire et un terrain d'entraînement de la marine américaine. Mais aujourd’hui, Kaho'olawe jouit du statut de réserve naturelle. La seule façon de vous y rendre est de rejoindre les rangs de l'une des équipes bénévoles qui travaillent à restauration de l'environnement local.

7. La British Telecom Tower au Royaume-Uni

Depuis un incident impliquant une explosion à l'intérieur de la tour, le restaurant tournant et le pont d'observation restent fermés au public. De temps en temps, lorsque la BT Tower accueille des événements de charité, quelques centaines de personnes ont encore de la chance de pouvoir y accéder et voir Londres comme peu l’ont déjà observée.

8. Ise Grand Shrine au Japon

Seuls les prêtres et les membres de la famille impériale ont le droit de pénétrer sur le territoire du complexe du sanctuaire le plus saint du Japon. En dehors de ces personnes, les autres doivent se contenter d'admirer les toits des sanctuaires derrière leurs nombreuses rangées de clôtures.

8. La ville fantôme de Varosha à Chypre

Cette station, adjacente à la ville de Famagouste, était la principale destination touristique de Chypre. Mais tout a changé en juillet 1974 lorsque, suite à une évacuation en masse, la ville déserte a été envahie par les troupes turques. Depuis lors, Varosha reste cloitrée, faisant partie de la zone tampon patrouillée par l'armée turque.

9. L’île de sable au Canada

Située dans l'Atlantique, cette île de sable est habitée par quelque 30 personnes. C’est avant tout un véritable cimetière de navires. En raison de ses caractéristiques uniques, Sable a été déclarée comme étant une réserve naturelle. Pour visiter l’île, vous devez écrire un courrier directement au gouvernement du Canada, expliquant la nécessité dudit voyage.

10. Le centre de données Pionen en Suède

Construit à Stockholm pendant la guerre froide, ce bunker nucléaire a récemment été transformé en bureaux ultramodernes pour un fournisseur de services Internet suédois. Ici, à une profondeur de 30 mètres sous terre et cachées derrière des portes d'un mètre d’épaisseur, sont stockées les informations appartenant aux plus grands sites web du monde.

11. La grotte Lascaux en France

Pour préserver les peintures préhistoriques uniques de cette grotte, l'entrée de Lascaux est maintenant fermée aux touristes après 15 ans d'accès illimité. Vous pouvez néanmoins visiter une réplique exacte de la grotte ou profiter d'une visite virtuelle.

12. La station de radar "Don-2N" en Russie

(C) facebook  

Cette pyramide moderne a une hauteur de 40 mètres et une largeur à la base de 140 mètres. C'est le bunker clé du système de défense antimissile de la ville de Moscou. Dans de rares occasions, les journalistes ont droit à une visite guidée de l'établissement. Mais, bien sûr, ils n’ont accès qu’à une infime partie de ce qu’il se passe réellement à l’intérieur. 

13. Le mont Rushmore ou le mémorial national du souvenir aux Etats-Unis 

(C) Google Earth  

En plus des fameux visages géants des plus grands présidents de l'Amérique sculptés dans la roche du mont Rushmore, celui-ci possède une autre caractéristique intrigante : une pièce secrète sculptée au fond de la roche. La salle est une « capsule de temps », contenant des copies des documents historiques les plus importants du pays. L'entrée de cette pièce est barrée par une porte de dalles en granit, équipée d'un mécanisme de verrouillage combiné.

14. L’illusion d’une cascade sous-marine à L’île Maurice

(C) imgur  

Lorsqu'on survole l'île Maurice dans l'océan Indien, elle semble être située près d'une cascade sous-marine fascinante. Cependant, ce beau phénomène n'est qu'une illusion d'optique créée par un ruissellement de dépôts de limon et de sable.

Crédit photo : imgur

Source : BrightSide

COMMENTAIRES