15 photos puissantes qui vous redonneront espoir en l’humanité

Une photo capture un instant. Mais derrière il existe toujours une histoire que l’on ne connaît pas forcément.

L’œil, même le plus averti, ne peut déceler l’envers du décors d’une simple photo. Elle ne bouge pas, ne réagit pas, ne parle pas. Elle communique à sa façon et son message est fort. Mais il le devient parfois plus, lorsqu’il est accompagné d’une explication

Voici 15 clichés qui vous redonneront foi en l’espèce humaine. L’ascenseur émotionnel est garanti. Prenez une pause dans votre journée pour regarder ces quelques images. Elle n’en sera que plus belle. 

Des maisons pour chats

(C) vk  

De petites maisons comme celle-ci sont installées pour les chats errants en Turquie. Vous pourrez y lire « C'est ma maison. Ne pas endommager ».

Les différences n’altèrent en rien une véritable amitié 

(C) Christinne Muschi / Reuters  

Il existe une réelle et tendre amitié entre ces vaches et ce chat dans une ferme du Québec, au Canada.

Bataille d'eau !

(C) Chaiwat Subprasom / Reuters  

Pour célébrer la nouvelle année dans la province d’Ayutthaya (au nord de Bangkok en Thaïlande), les éléphants jettent de l'eau sur les villageois et ceux-ci répliquent avec des pistolets à eau.

 

Un sourire en guise de remerciement

(C) facebook  

Ce petit âne a été sauvé d’une forte inondation. Il était tellement content qu'il semblait sourire.

Retomber en enfance grâce au pouvoir des jeux

(C) Claus Fisker / Scanpix Denmark / Reuters  

Ce policier danois joue aux devinettes avec une petite fille migrante dans le pays.

Nous sommes tous capables de gentillesse

(C) newsusauk  

Cette hôtesse de l’air nourrit un monsieur ayant récemment subi un accident vasculaire cérébral.

 

Retrouver sa joie de vie

(C) Mariana Bazo / Reuters  

Grâce à des personnes de bonne volonté, ces deux chiens paralysés ont la chance de pouvoir à nouveau se rendre mobiles et de vivre une vie heureuse, comme ils le faisaient autrefois. Lima, Pérou

Joyeux anniversaire !

(C) imgur  

Ce dresseur présente un gâteau d’anniversaire faits de harengs pour son morse. Sa réaction est plutôt touchante.

La bibliothèque mobile

(C) Putu Sayoga / Getty  

En Indonésie, Ridwan Sururi sélectionne de nouveaux livres chaque semaine, pour alimenter sa bibliothèque mobile. Il fait ainsi le tour des villages pour apporter de la lecture aux enfants.

 

Plus que de la bonté : de l’amour

(C) china  

Naoto Matsumura est la seule personne qui n'ait pas peur de vivre dans la zone d'exclusion de Fukushima. Il a dû quitter la ville avec les autres, mais il y est retourné pour s'occuper de ses animaux laissés à la maison.

Sur le chemin de la maison

(C) Thomas Mukoya / Reuters  

A Nairobi, au Kenya, ces deux garçons se rendent chez eux après l'école.

Une aide désintéressée

(C) boredpanda  

Au cours de l'inondation, non loin du district de Noakhali, en République populaire du Bangladesh, un garçon nommé Bilal a vu un jeune cervidé s'éloigner de sa famille. Risquant sa vie, il a sauvé l'animal de la noyade.

 

À travers le champ bleu

(C) Toby Melville / Reuters  

Deux jeunes filles traversent un champ de jacinthes des bois à Marlborough, au sud de l'Angleterre

Être gentil est plus facile qu'il n'y parait

(C) twitter  

Lorsqu’une maman de 5 enfants a été hospitalisée d’urgence dans la nuit, ces deux policiers ont fait la vaisselle et préparé un déjeuner pour les enfants. 

La vie continue

(C) Carlos Barria / Reuters  

Cette vieille chinoise dame prend du temps pour jouer avec un chaton près de sa maison à Shangai.

 

Voler pour célébrer

(C) Taylor Weidman / Getty  

Parce que la saison des pluies est un moment plus qu’attendu à Yasothon en Thaïlande, une fête des roquettes est organisée chaque année à Bung Bang Fai. Cet homme encourage la fusée à monter très haut pour faire venir la pluie.

Plus qu'une simple photo

(C) J. Steinfeld, National Geographic 1987  

Voici le professeur Zbigniew Religa, il est polonais et pionnier en chirurgie de transplantation cardiaque. Voici sa première opération réussie après 23 heures de travail. Il a pris le temps de s'asseoir comme pour relâcher la pression, pendant que son assistant, lui, dort dans le coin de la salle d’opération.

Crédit photo : J. Steinfeld, National Geographic 1987

COMMENTAIRES