27 publicités d’autrefois, qui feraient scandale de nos jours

La publicité a été exploitée la première fois en Égypte antique et n’a cessé de s’implanter dans les sociétés par la suite. Après la Révolution française, le marketing politique naît, puis la publicité telle que nous la connaissons apparaît alors en 1850. Elle a revêtu diverses formes et a suivi les tendances. Mais ce qui était toléré avant ne l’est plus forcément aujourd’hui…

En effet, il existait des publicités plutôt offensantes pour les femmes, les personnes de couleurs, prônant le tabac et mettant parfois les enfants à mal. Voici 27 publicités d’antan, qui risquent de fortement vous surprendre.

1. Leggs et le statut de la femme

« Il est bon d’avoir une femme dans une maison » 

2. Les cravates Van Heusen n’y allaient pas de main morte !

« Montrez-lui qu’il s’agit d’un monde d’hommes ! »

3. Cette marque de chaussures est profondément offensante

« Gardez-la à l’endroit où elle doit être »

4. Les femmes à la cuisine !

« Le Chef fait absolument tout, mais les femmes sont faites pour cuisiner ! »

5. Tout est dit… Rien à rajouter… Merci, Paul Fourticq !

6. Marlboro fait très très fort !

« Avant de me gronder maman, allume-toi une Marlboro ! » - « ça alors maman, tu vas sûrement adorer ta Marlboro » - « En effet, tu ne dois jamais être en manque… C’est le miracle de Marlboro »

7. Même le Père noël s’y met !

« Il n’y a que 2 façons de dire Joyeux Noël ! : des cigarettes Camel et du tabac à rouler Prince Albert »

8. Rien de mieux qu’un bébé pour faire la publicité de cigarettes !

« Né gentil » (sous-entendu, grâce à Philip Morris, bien entendu ! »

9. Et avec l’appui du dentiste, forcément, ça passe beaucoup mieux !

« Le filtre Viceroys est recommandé par les dentistes »

10. Effectivement, les publicités pour les cigarettes, c’était quelque chose !

« Fumer, c’est croire ! Durant la période estivale où vous fumez plus, vous allez adorer les cigarettes maxi. Tout le monde peut se payer la fraîcheur, la réelle douceur, le parfum, le goût délicat et l’odeur de la cigarette dans toute sa splendeur. Fumez plus pour votre argent ! »

11. Ah oui… Forcément… Cette publicité est choquante… !

12. Boire ou conduire, avant il ne fallait pas choisir : c’était obligatoire !

13. Et même les cheminots affichaient haut et fort leur amour pour le Ricard !

14. Des campagnes pour se blanchir la peau…

« Nous allons utiliser Chlorinol et serons des « nègres » blancs »

15. Les préjugés étaient déjà bien installés

« 4 de ces 5 hommes souhaitent entrer à Oxford, mais seuls ceux ayant le style Van Heusen le pourront »

16. Les idées préconçues étaient déjà inculquées aux plus petits

« Tu es un petit garçon sale ! Pourquoi ne te laves-tu pas avec du savon Vinolia ? »

17. Encore une mettant en scène deux enfants…

« Pourquoi ta maman ne te lave pas avec le « savon Fairy » ? »

18. Sincèrement, celle-ci doit être la pire de toutes…

19. La promotion du cellophane …

« Les choses sont deux fois plus bonnes sous cellophane »

20. Encore et toujours le cellophane…

« Les meilleures choses dans la vie arrivent sous cellophane »

21. Très limite celle-ci !

« Aimez les femmes jeunes, car l’innocence est plus sexy que vous ne le pensez »

22. Autrement dit, si vous ne lavez pas votre enfant avec du savon Pears, vous ne l’aimerez pas

23. Quand Gilette faisait de la propagande pour un rasoir peu dangereux

« Commencez tôt : rasez-vous ! »

24. Le saucisson, c’est la vie !

25. Ce patient ne vomira pas grâce à Thorazine !

26. Armez vos enfants !

« Le nouveau M-16 Marauder de Mattel : vous pensez qu’il est génial ? Attendez de l’entendre ! »

27. Les armes pour les enfants, encore et toujours…

« De 7 à 17 ans, Daisy saura faire de chaque Noël, un souvenir inoubliable »

Sources : Ad'Times by D, le pire de la pub

COMMENTAIRES