5 réactions du corps humain face à une rupture amoureuse !

Faire face à une rupture n’est pas toujours facile. Votre mal-être peut avoir une influence néfaste sur votre corps et votre santé.

« Les histoires d’amour finissent mal… (en général) ». Des paroles qui font écho à tous ceux et celles qui ont connu une déception amoureuse. Résultat : on encombre notre esprit d’ondes négatives et d’humeurs destructrices.

Ce constat n’est pas conséquence. Votre état psychologique et physique en paye souvent le prix. Décryptage…

1. Trouble du sommeil et angoisses

(C) depositphotos  

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé », affirmait Lamartine. Quand soudainement, votre quotidien est bouleversé par la perte de votre moitié, la douleur n’est que plus forte lorsque vous êtes seul avec vous-même. Le manque d’affection et de contact physique provoque de l’anxiété. C’est une forme de dépendance que certains scientifiques ont assimilée à la dépendance à la cocaïne. Dans les 2 cas, c’est la même partie du cerveau qui est sollicitée.

2. Douleurs dans le thorax

(C) depositphotos  

L’état de tristesse d’une personne en pleine rupture amoureuse enverrait des signaux nerveux au corps, qui se traduiraient par des douleurs physiques. Généralement elles sont thoraciques, voire cardiaques.

Les personnes naturellement cardiaques peuvent même développer des complications telles que l’arythmie ou la crise cardiaque dans les cas les plus graves.

3. L’acné

(C) depositphotos  

Le stress et le chagrin provoqués par une rupture sont naturellement responsables de problèmes de peau. C’est bien connu, le stress aggrave souvent l’état de la peau. L’acné et même la perte des cheveux se font alors sentir. 

4. Douleurs musculaires

(C) depositphotos   (C) depositphotos  

Dans une moindre mesure, les personnes en période de dépression passagère sont sujettes à des spasmes dans les muscles. Toujours à cause du stress, les muscles se contractent et provoquent des douleurs.

5. Prise de poids ou perte d’appétit

(C) pixabay  

La perte d’appétit est l’une des autres conséquences (mesquines) après une rupture. Sur le long terme, c’est surtout la prise de poids qui devient problématique. En effet, le stress engendre une insensibilité des cellules à l’insuline. Conséquence : le corps produit davantage d’insuline qui facilite l’accumulation de graisse.

Si l’on additionne ce problème au manque de sommeil et le manque d’exercice, inutile de vous faire un dessin sur les conséquences physiques.

Credit photo Shutterstock et BrightSide

COMMENTAIRES