Ce couple fait taire les mauvaises langues et recrée avec fierté les photos de leur rencontre, 25 ans plus tard

Dans l’œil du viseur politique et social, les couples homosexuels n’ont pas la vie facile.

Souvent accusés d’être anormaux, ils n’ont pourtant pas choisi leur attirance. Nick Cardello et son mari, Kurt English, ont décidé de vivre leur amour au grand jour et de montrer qu’il peut durer aussi longtemps (voire même plus), que l’amour unissant un couple hétéro. En 1993, ils ont participé ensemble à la Gay Pride à Washington DC. 25 ans plus tard, ils ont décidé de refaire la même photo durant le même événement. 

Habitants de Tampa en Floride, ils se sont rencontrés dans une église LGBT en 1992 et ont scellé leur union par un mariage en 2008. Pour Nick Cardello, l’amour n’a ni religion ni sexe. C’est pour cette raison qu’il a décidé de montrer à la Terre entière qu’il a beau être gay, son amour pour son mari est inconditionnel et traverse les années comme cela est le cas pour un couple conventionnel. Il estime avoir le droit de pouvoir montrer son amour à son mari, de la même façon que tout autre mari envers sa femme. Pour lui, l’étiquette collée aux gays, c’est-à-dire que ce sont des gens sales, immoraux, infidèles, etc, est infondée. Certes, certains rentrent dans ces cases, mais pour une grande majorité d’autres, il s’agit de personnes tout à fait normales, dont l’attirance amoureuse se dirige seulement vers une personne du même sexe. Son message via ses photos, tend à montrer un exemple à suivre

Pensant que ses clichés allaient faire polémique, Nick Cardello a eu l’agréable surprise de constater que la réaction des internautes était plutôt favorable. Sa publication a obtenu quelques 24 000 likes et a été reprise par quelques sites web internationaux. 

Voici Nick Cardello (à gauche) et son mari Kurt English, lors de la Gay Pride de 1993 à Washington DC.

Les revoici en 2017 lors du même événement avec une légende sur leur tweet : « Juste une passade »

Ils se sont rencontrés en 1992 dans une église LGBT et ont pris une grande décision en publiant leurs photos

« Nous avons pris la décision de sortir de l’ombre et de nous montrer tels que nous sommes dans notre quotidien : en nous embrassant, en nous tenant la main, … » 

 

 

« Inspirant, j’espère trouver un jour cet amour durable »

« ... Nous avons gardé ces clichés hors des réseaux sociaux, car nous ne voulions pas mettre les gens mal à l’aise », a déclaré Cardello pour une interview au New York Daily News

« J’ai toujours été intensément homophobe, en prenant de l’âge, je réalise que l’amour est amour. Je ne suis pas homosexuel, mais je défendrais quiconque l'étant »

« Je ne pleure pas, vous pleurez »

« Les jeunes doivent pouvoir comprendre et voir qu’il est tout à fait possible de vivre une réelle relation amoureuse qui dure, même en étant gay ! » 

« Je sais que beaucoup d’entre vous sont homophobes ici, mais croyez-le ou pas, c’est une déclaration magnifique. Ils vont vieillir et mourrir ensemble. »

« Leur couple dure plus longtemps que la plupart des couples « conventionnels » »

Leur tweet a été reçu très positivement et a même été relayé à l’international 

« C’est totalement nécessaire pour les jeunes gays de voir des vieux gays heureux, amoureux et fiers. Merci de m’avoir donné un peu d’espoir pour le futur »

Pour le couple, si un jeune peut y voir de l’espoir, c’est tout ce qui compte.

COMMENTAIRES