1. Cafédéclic
  2. Articles
  3. Insolite
  4. Garage fantôme : une arnaque qui doit vous mettre en garde

Garage fantôme : une arnaque qui doit vous mettre en garde

De plus en plus d’individus sont victimes d’une anarque soigneusement élaborée par les malfaiteurs. En effet, le ministère de l’intérieur a enregistré plusieurs plaintes pour arnaque ainsi qu’abus de confiance. Certains vont même jusqu’à utiliser frauduleusement des chèques ainsi que des cartes bancaires. Les arnaqueurs ont trouvé une nouvelle voie pour terroriser la population : le garage fantôme.

Illustration : "Garage fantôme : une arnaque qui doit vous mettre en garde"

Garage fantôme : qu’est-ce que c’est au juste ?

Il s’agit tout simplement d’un faux garage qui est déclaré en ligne. L’anarque se trouve dans le fait que celui-ci a été créé à partir d’une usurpation d’identité. Les gérants du garage fantôme sont donc en mesure de délivrer des cartes grises. Il va de soit qu’ils ont la capacité d’immatriculer des voitures, en toute « légalité ». Dans d’autres cas, le garage fantôme sert de couvertures aux malfrats pour effectuer différents crimes. Le but de cette machination c’est de rendre une automobile intraçable en adoptant une apparence légale. En résumé, elle disposera de :

  • Une immatriculation,
  • Une carte grise,
  • Une assurance.

Le tout écrit au nom d’une personne qui n’est pas au courant de quoi que ce soit. D’où les termes : usurpation d’identité.

Un témoignage qui appelle à la prudence

Illustration de l'article : Garage fantôme : une arnaque qui doit vous mettre en garde

Une victime a fait part de son vécu. Il s’agit d’un homme, un commerçant qui ne dispose que d’un seul et unique véhicule. Et pourtant, il a été déclaré qu’il possédait une flotte de 250 voitures. Pendant plusieurs semaines, il ne se doutait de rien du tout et menait tranquillement sa vie. Les soupçons commencent à s’éveiller quand il reçoit des appels de la part de la police sur tout le territoire français. C’était pour lui faire part de :

  • Braquages à main armée,
  • Délits de fuite.

Le tout effectué à son compte. Comment ? Eh bien, tout simplement parce que les plaques d’immatriculation étaient au nom de la victime. La police lui demandait donc où se trouvait-il. Le commerçant se retrouve endetté à cause de l’agissement de ces individus. Il ne cesse de recevoir des milliers d’amendes pour toute autre immatriculation. Il doit 250 000 euros au Trésor public. Certes, la dette a été gelée mais toujours pas effacée. Les autorités concernées lui réclament toujours ce montant.

Comment prévenir ce type de méfaits ?

Tout d’abord, il faut absolument éviter d’envoyer de l’argent, encore moins des documents personnels à un parfait inconnu. Personne n’est à l’abri de ce type d’escroquerie, voilà pourquoi il est vivement recommandé d’être très vigilant. Méfiez-vous des offres qui semblent très séduisantes de premier abord. Elles s’avèrent être de véritables traquenards.

Lors de l’envoi d’un email, il faut s’assurer que l’adresse soit correcte. Qu’il s’agisse de la bonne personne ou de la bonne société. Sachez que certains arnaqueurs ont recours à des adresse emails tels que : service-client-orange@yahoo.com. Une adresse totalement fausse étant donné que la majorité des enseignes ont leur propre nom de domaine, comme : @labanquepostale.fr ou encore @orange.fr… Si vous avez un doute quelconque, n’hésitez surtout pas à contacter le service client. Vous pouvez également vous rendre directement sur le site officiel.