Un couple achète une parcelle dans la forêt tropicale. 26 ans après, c'est une réserve naturelle !

Pamela Gale Malhotra et son mari, Anil Malhotra, sont les heureux propriétaires du Sai Sanctuary, le seul refuge privé pour la faune et la flore en Inde.

Depuis 1991, ils se battent pour reconstituer et protéger la forêt et les animaux qui y vivent. Aujourd'hui, le Sanctuaire de l'ISC s’étend sur près de 1,5 km². La flore est composée de plus de 200 espèces de plantes et fleurs, tandis que la faune compte de nombreux animaux en voie de disparition comme les éléphants d’Asie et les tigres du Bengale.

« Lorsque nous sommes arrivés ici, la plupart des terres qui nous ont été vendues, étaient des terres abandonnées. », a déclaré Pamela à Great Big Story. « Il s’agissait majoritairement d’anciennes rizières délaissées, de cultures de café et de cardamome. Tout cet espace avait été la proie de la déforestation. Il nous a fallu beaucoup de temps, de soins et d'énergie, pour ramener cette parcelle à la vie. ».

Le sanctuaire se trouve dans le quartier de Kodagu, une partie de l'Inde qui a connu une diminution spectaculaire de la couverture forestière, passant de 86% dans les années 1970 à 16% aujourd'hui. Pamela explique que cela a eu des impacts sur les précipitations, débouchant ainsi sur des effets désastreux au niveau de l'approvisionnement en eau potable dans le district, mais également dans tout le sud de l'Inde.

L’initiative de ce couple est salutaire sur bien des points. En réhabilitant la forêt, ils ont permis à de nombreuses espèces vivantes de retrouver un abri fiable. Grâce aux animaux, l’écosystème se retrouve équilibré : une victoire sur un environnement pourtant très hostile. « Nous ressentons tous deux une grande joie lorsque nous traversons le sanctuaire » a déclaré Pamela. « Je n'ai jamais ressenti un tel sentiment de joie dans aucune autre initiative entreprise dans ma vie ».

Plus d'informations : saisanctuary.com (h/t: greatbigstory)

Le district de Kodagu, dans le sud de l'Inde, souffre d'une déforestation extrême

Mais Pamela Gale Malhotra et son mari, Anil Malhotra, ont décidé de se battre

Le couple a cofondé SAI Sanctuary en 1991

Depuis, ils ont replanté des arbres et élargi le sanctuaire. Il couvre maintenant plus de 1,5 km² de la forêt tropicale

L'espace en question abrite plus de 200 espèces en voie de disparition, y compris les éléphants d'Asie

« Lorsque nous sommes arrivés ici, la plupart des terres qui nous ont été vendues, étaient des terres abandonnées »

« Des champs de riz, de café et des champs de cardamome abandonnés »

« Nous avons pris beaucoup de temps, de soin et d'énergie depuis toutes ces années pour le ramener à la vie »

« Je me souviens, lorsque je marchais dans la forêt, je n'entendais que le bruit de mes propres pas »

« Maintenant, l'endroit est vivant et les sonorités sont revenues »

Pamela espère que la forêt continuera d'être protégée et élargie

« Nous ressentons tous les deux une énorme joie en traversant le sanctuaire »

« Je n'ai jamais ressenti un tel sentiment de joie dans aucune autre initiative entreprise dans ma vie »

Regardez la vidéo faite par le couple ci-dessous

 

Crédits photo : Windows Infinite

COMMENTAIRES