Un restaurant emploie des serveurs souffrants de démence pour une expérience sociale !

Dans n’importe quel autre restaurant, si le serveur se trompe sur une commande le client fait scandale. Paradoxalement, au Restaurant des Commandes Erronées, c’est presque le concept principal. Cet établissement de Tokyo n’engage en effet que des serveurs atteints de sénilité.

Ce projet d’ordre social à durée limitée (3 jours) vise à changer notre perception des personnes frappées par la démence, et à mettre sur pieds un programme de réinsertion. En effet, ces serveurs sont tout à fait capables de remplir leurs fonctions, dès lors que le client accepte d’être un peu flexible sur ses exigences. Cela pourrait même devenir un concept permanent ; après tout il existe d’autres restaurants où le menu est une surprise jusqu’à l’arrivée de l’assiette.

La critique gastronomique et bloggeuse Mizuho Kudo a visité le restaurant et trouvé l’expérience positive : si elle a bien reçu un plat complètement différent de ce qu’elle avait commandé, en revanche son repas était délicieux. De plus, elle a trouvé les serveurs très agréables et souriants. Peut-être donc avons-nous à y gagner…Un peu moins de certitude mais un peu plus de chaleur, de solidarité, et toujours un très bon repas.

Il se peut que ce soit le début d’une vague de commerces à caractère charitable. L’idée de ce projet est calquée sur les « Maggie’s Centres » anglais dont le but est d’offrir un soutien pratique, social et affectif aux personnes en marge de la société à cause d’une maladie. Le Maggie’s de Tokyo qui s’en est inspiré pour créer Le Restaurant des Commandes Erronées, a décidé de réitérer l’expérience en prévoyant un autre événement de ce genre en septembre pour commémorer la Journée Mondiale d’Alzheimer.  De quoi nous faire réfléchir…

Pour plus d'informations: Twitter (h/t: spoon&tamago)

Crédits Photos: Mizuho Kudo

Crédits Photos: news.yahoo.co

Crédits Photos: news.yahoo.co

Crédits Photos: news.yahoo.co

Crédits Photos: news.yahoo.co

Crédits Photos: Mizuho Kudo

Crédits Photos: news.yahoo.co

Crédits Photos: news.yahoo.co

Crédits Photos: news.yahoo.co

COMMENTAIRES